NESTLE vend la crème glacée aux États-Unis

NESTLE vend la crème glacée aux États-Unis

décembre 16, 2019 Non Par Camille Leroy


google.com, pub-3345026159339632, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Posté le

NESTLE vend la crème glacée aux États-Unis
pixabay

(AOF) – Nestlé se prive de glace à Noël. Le géant alimentaire suisse a annoncé aujourd'hui la vente de son activité de 4 milliards de dollars de glaces à Froneri, une joint-venture spécialisée dans les glaces créée par Nestlé en 2016 avec PAI Partners. En 2016, Nestlé et PAI Partners ont fusionné l'activité de crème glacée de Nestlé dans 20 pays européens et R&R détenue par PAI pour créer Froneri, l'une des plus grandes sociétés de crème glacée au monde.

Froneri a enregistré une croissance rapide de ses ventes et de ses bénéfices, gagnant régulièrement des parts de marché, avec un chiffre d'affaires d'environ CHF 2,9 milliards en 2018.

Froneri, qui avait déjà des activités en Europe, en Amérique latine, en Afrique et en Asie-Pacifique, verra sa présence renforcée aux États-Unis, le plus grand marché mondial de la crème glacée, grâce à des marques telles que Häagen-Dazs, Drumstick et Outshine.

Les récentes acquisitions de TipTop en Nouvelle-Zélande et l'activité de crème glacée de Nestlé en Israël ont également permis à Froneri d'accroître sa présence mondiale.

Sous la pression du fonds activiste Third Point, qui détient un peu plus de 1% du capital, le groupe suisse poursuit sa cure de perte de poids suite à la cession de son activité de confiserie américaine pour 2,4 milliards d'euros, sa filiale de Gerber Life Insurance. , pour 1,3 milliard d'euros, et sa filiale de soins de la peau, Skin Health, pour 9,3 milliards d'euros. En février, le groupe a également annoncé qu'il était prêt à participer à la charcuterie d'Herta.

Jefferies a salué cette vente inattendue, qui démontre la volonté du groupe de cristalliser la valeur, soulignant que son impact serait marginal au niveau du groupe. La société de bourse a confirmé sa recommandation d'achat et son objectif de cours de 118 CHF. À Zurich, l'obligation prend 0,17% à 103,26 francs suisses.

AOF – EN SAVOIR PLUS

la nourriture

Dans une industrie en évolution rapide, où une meilleure alimentation est une préoccupation croissante des consommateurs, les participants se renouvellent. Ils développent leur portefeuille afin de réduire son exposition à des catégories controversées. Mondelez (marques Lu, Côte d & Or notamment) se positionne ainsi dans des «snacks droitiers» alliant plaisir et gastronomie. Nestlé (Guigoz, Nesquik ou Kit-Kat) a vendu sa division de confiserie américaine. PepsiCo, le premier à s'interroger, continue de revoir ses recettes et de lancer des innovations plus saines. Quant à Fleury Michon, il a investi dans une variété de charcuterie sans nitrite.

D'un autre côté, Kraft Heinz, qui n'a pas su s'adapter à l'évolution des habitudes alimentaires, a dû minimiser la valeur de ses fromages Kraft ou de ses hot dogs Oscar Mayer. Ainsi, il a enregistré une perte comptable nette de 10,2 milliards de dollars en 2018.

Promotion chez notre partenaire

google.com, pub-3345026159339632, DIRECT, f08c47fec0942fa0